Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse assumera la présidence de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) en 2014, a annoncé le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE). Berne avait déposé sa candidature conjointement avec le Serbie, qui sera à son tour présidente en 2015.

L'information a été confirmée vendredi par l'OSCE elle-même, selon le DFAE. En décembre dernier, la Suisse et la Serbie avaient décidé de déposer une candidature commune pour la présidence de l'OSCE. Lors de la rencontre annuelle du Conseil des ministres de l'OSCE, organisée à Vilnius (Lituanie) le 7 décembre 2011, les ministres des affaires étrangères des 56 Etats participants ont soumis l'élection des Etats candidats à la présidence 2014 et 2015 à une "procédure silencieuse".

Cette procédure consiste à laisser s'écouler un certain laps de temps au cours duquel les Etats peuvent faire part de leur objection. Si aucune opposition ne s'élève au cours de cette période, les candidats sont considérés comme élus. La procédure silencieuse est arrivée aujourd'hui à son terme sans qu'aucune opposition contre la candidature de la Suisse et de la Serbie n'ait été enregistrée, explique le DFAE.

ATS