Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Malgré la force du franc, les entreprises étrangères investissent en Suisse (photo symbolique).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Malgré le franc fort, la Suisse continue d'attirer les investissements directs étrangers. Elle pointe en 11e position d'un classement sur les 25 pays les plus attractifs. Elle gagne trois rangs par rapport à l'année dernière.

Pour les entreprises étrangères qui veulent augmenter leur profitabilité et leur croissance dans des conditions stables, la Suisse est plus attractive que jamais, a indiqué lundi la société de conseils en management A.T. Kearny, qui publie cet indice pour la 16e fois.

Les investisseurs sont prêts à payer le prix pour bénéficier de bonnes structures, estime-t-elle. La place économique suisse propose non seulement la stabilité, mais également de bonnes infrastructures et une main-d'oeuvre hautement qualifiée.

Le haut du classement est tenu par les Etats-Unis, suivi de la Chine et le Canada. L'Allemagne est 4e, puis vient la Grande-Bretagne, qui perd deux places.

Le volume mondial des investissements directs à l'étranger a crû de 36% à 1700 milliards de dollars (1648 milliards de francs) l'an dernier. L'indice, établi chaque année, a été réalisé sur la base d'une enquête auprès de 1000 entreprises parmi les plus grandes du monde.

ATS