Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La tempête de foehn Mike a balayé la Suisse dans la nuit de dimanche à lundi avec des rafales de 120 km/h. Des pointes allant jusqu'à 141 km/h ont même été enregistrées au Säntis (SG/AR), a indiqué MeteoGroup. A Zurich, une promeneuse est tombée à l'eau.

Le vent a soufflé un peu moins fort dans les Préalpes et sur le plateau, mais il a tout de même atteint 93 km/h à Planfayon (FR), 85 à Zurich et 75 à Chiètres (FR).

La dépression venant de l'ouest a amené dans son sillage beaucoup de précipitations. Il est ainsi tombé jusqu'à 40 litres d'eau par mètre carré dans les Préalpes et en Valais. L'Oberland bernois a quant à lui été recouvert de 60 centimètres de neige fraîche.

Niklas encore plus fort

Une deuxième tempête encore plus forte, Niklas, fera irruption en Suisse mardi. Le pire devrait être passé en soirée. Les rafales pourront atteindre 90 à 100 km/h jusqu'en plaine sur le nord du Plateau et jusqu'à 140 km/h en montagne, selon MeteoNews.

Le temps restera maussade et humide jusqu'à Pâques. Il fera plus froid à partir de mercredi, avec des risques de flocons jusqu'en plaine.

Le vent a joué un mauvais tour à une promeneuse âgée de 56 ans à Zurich lundi: voulant récupérer son parapluie soufflé par une rafale, elle est tombée dans l'eau glaciale de la Limmat.

Un passant a alerté la police peu après 11h00. Deux agents ont alors jeté une corde à la malheureuse, à bout de forces, et ont pu la tirer hors des flots affichant 6 degrés. La quinquagénaire a dû être soignée pour une hypothermie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS