Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'équipe de Suisse dames a souffert pour son entrée en lice dans le groupe B du Mondial de Plymouth. Elle ne s'est imposée qu'après les tirs au but (2-1) face à la République tchèque.

Les protégées de Daniela Diaz sont même revenues de loin face à un adversaire qu'elles avaient dominé 4-1 en février dernier à Arosa pour valider leur ticket olympique. Menées au score après un but concédé à la 35e minute alors qu'elles évoluaient pourtant en supériorité numérique, les Suissesses ont arraché l'égalisation à 3'45'' de la fin du temps réglementaire.

C'est Evelina Raselli qui a débloqué le compteur helvétique en déviant un tir d'Alina Müller sur le sixième "power play" dont leur équipe a bénéficié. Florence Schelling a ensuite tenu la baraque, multipliant les parades au cours des deux périodes d'infériorité numérique auxquelles la Suisse a été confrontée dès la 59e minute puis pour les 58 dernières secondes de la prolongation. La gardienne de Linköping a ensuite repoussé tous les tirs au but tchèques dans un "shootout" où la joueuse des Zurich Lions Christine Meier fut la seule à trouver la faille.

L'équipe de Suisse doit encore affronter la Suède et l'Allemagne dans le cadre de la phase préliminaire. Elle doit terminer à l'une des deux premières places pour se hisser en quart de finale, assurer son maintien et éviter un barrage de tous les dangers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS