Navigation

La Suisse conclut en beauté le dernier épisode des "Simpsons"

Ce contenu a été publié le 20 mai 2014 - 18:13
(Keystone-ATS)

Genève - Pour la dernière de Sean Simpson, les joueurs suisses ont livré une très bonne partie pour dominer la Lettonie 2-3. Ils terminent le tournoi à la dixième place.
Le dernier souvenir d'un Lettonie-Suisse n'est pas très vieux. Il remonte aux Jeux de Sotchi et noircit encore les mémoires des joueurs helvétiques. Robustes et intransigeants en défense, les hommes de Ted Nolan avaient sorti la Suisse en huitièmes de finale sur le score de 3-1. Animés d'un bel esprit de revanche et de l'envie d'offrir une ultime victoire à Sean Simpson, Brunner et compagnie ont disputé une partie quasi parfaite dans une Minsk Arena à forte tendance balte. Eliminés de la course aux quarts de finale depuis la victoire finlandaise (4-3) sur le Kazakhstan lundi, les Suisses ont semblé libérés d'un poids.
Ils ont d'ailleurs pris d'emblée le contrôle des opérations face à des Lettons méconnaissables. Malgré trois situations en infériorité numérique, la défense helvétique n'a pas vraiment été inquiétée par les Baltes. Face à la léthargie adverse, les hommes de Simpson ont attaqué le filet. A la 9e, Hollenstein et Cunti ont joliment combiné avant de servir Brunner qui n'a pas manqué l'occasion d'ouvrir la marque. Troisième but du tournoi pour le joueur des New Jersey Devils, et la confirmation qu'il demeure le leader offensif de cette sélection. Deux minutes plus tard, c'est Schlumpf qui doublait la mise à la suite d'un superbe travail préparatoire d'Ambühl. Schéma classique et efficace d'une accélération suivie d'une passe depuis derrière le but pour un joueur qui arrive en deuxième rideau. Dommage que l'ailier grison ait commencé le tournoi au centre. Dès que Simpson l'a replacé à l'aile, sa vitesse a déstabilisé les défenses adverses.
Rebelote en début de période médiane. Sur un rush de Josi, c'est Weber qui a pu inscrire le 0-3. Les Lettons ont refait surface 90 secondes plus tard sur une bourde de Berra qui a laissé filer entre ses jambières un lancer anodin de Koba Jass. Les Lettons n'ont finalement poussé que dans les dernières minutes. Revenus à 2-3, ils ne sont pas parvenus à égaliser. Et Suri s'est une nouvelle fois distingué en refusant de tirer dans la cage vide et en passant le puck à Rüfenacht qui a trouvé le poteau.
En s'inclinant face à la Suisse, les Baltes font le jeu de la Finlande qui se qualifie avec ses onze points. Rageant pour les joueurs de Sean Simpson qui se rappelleront longtemps de cette défaite 3-2 tab subie durant le tournoi face aux Nordiques. Si la Suisse s'était imposée au cours des tirs au but, c'est elle qui se trouverait dans la position des Finlandais.
Ce succès, le troisième de ce Championnat du monde, revêt tout de même une petite importance. S'il n'offre pas un sésame pour les quarts de finale, il permet à la sélection nationale de ne pas perdre de rang au classement IIHF. Septième avant le début de la compétition, la Suisse conserve sa place dans le top 8. Les seuls invités surprise des quarts de finale sont la Biélorussie et la France, et les deux équipes comptent bien trop de points de retard pour espérer devancer les Helvètes.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.