Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse figure au 7e rang au total d'un classement s'intéressant à la protection du climat. Le Danemark se classe en tête tandis que l'Arabie Saoudite, 58e, obtient les pires résultats. Selon le WWF, aucun pays ne réalise toutefois suffisamment d'efforts dans ce domaine.

Ce classement, réalisé par le Climate Action Network Europe (CANE) et l'organisation de développement Germanwatch, s'intéresse à la quantité de CO2 émise par habitant dans chaque pays, à l'évolution des émissions, ainsi qu'aux politiques climatiques nationales. Le classement a été publié alors qu'une conférence internationale sur le changement climatique a lieu à Doha.

Dans un communiqué lundi, le WFF explique le resultat helvétique par les standards énergétiques pour les bâtiments, le développement du programme d'assainissement et la taxe d'incitation sur le CO2. "Sans protection du climat, nous dépenserions plus d'un milliard de francs en plus pour importer du pétrole et du gaz", estime le responsable Climat et énergie au WWF Suisse Patrick Hofstetter, cité dans le communiqué.

En revanche, le WWF constate que la Suisse promeut faiblement les énergies renouvelables. Elle fait également partie du cercle des plus grands pollueurs dans le domaine de l'aéronautique. "Le Conseil fédéral doit faire usage de sa compétence et corriger l'objectif de réduction à 40 %", exige M. Hofstetter.

Pour le WWF, les émissions de CO2 ne diminuent pas suffisamment. Aucun pays n'a réalisé "un résultat suffisant permettant ne serait-ce que d'atteindre la limite des deux degrés de réchauffement climatique", selon le communiqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS