Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse est à la pointe des dépenses pour la formation. Parmi les pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), seul le Luxembourg investit davantage dans ses écoliers et étudiants.

Compte tenu des niveaux scolaires et corrigé de l'effet du pouvoir d'achat, la Suisse a dépensé en 2012 17'485 dollars (17'781 francs) par personne en formation, selon une étude de l'OCDE publiée mardi. La moyenne d'OCDE était de 10'220 dollars. Le Luxembourg caracole en tête avec 22'545 dollars.

Les coûts de la formation sont les plus élevés dans le secteur tertiaire: avec 26'562 dollars, seuls les Etats-Unis dépassent ici la Suisse (25'264 dollars). Il faut toutefois préciser que les dépenses pour les étudiants ont reculé de 13% entre 2005 et 2012 en Suisse, selon l'OCDE. Dans la plupart des autres pays, elles ont augmenté.

Salaires élevés

Le niveau des salaires influe fortement sur les dépenses consacrées à la formation. Selon l'étude, un enseignant de primaire avec une expérience professionnelle de dix ans gagne 63'500 dollars par an en Suisse, soit presque le double de ses collègues de l'OCDE. Au niveau secondaire supérieur, la Suisse avec 99'000 dollars se situe juste derrière le Luxembourg.

L'OCDE discerne un potentiel d'amélioration en Suisse dans la formation de la petite enfance. Ainsi, seuls 3% des bambins âgés de trois ans ont participé en 2013 à un programme d'éducation de la petite enfance, contre 74% pour les pays de l'OCDE. Ce type d'éducation permet une égalité des chances surtout pour les enfants des migrants, observe l'OCDE.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS