Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Ministère public de la Confédération (MPC) enquête sur une ancienne ministre russe de l'Agriculture soupçonnée de blanchiment d'argent. L'ex-responsable aurait détourné 140 millions de dollars, selon l'AFP.

Contacté jeudi par l'ats, le MPC ne confirme pas ce montant. Il indique cependant avoir ouvert une enquête à l'encontre de l'ancienne ministre et plusieurs personnes au printemps 2013.

La Suisse a demandé l'entraide judiciaire à la Russie sur ce dossier. Mais elle n'a pas obtenu de réponse pour l'heure.

Selon des médias russes, la justice helvétique aurait bloqué 60 millions de francs sur des comptes bancaires détenus par Elena Skrynnik, ministre russe de l'Agriculture entre 2009 et 2012 et qui vivrait aujourd'hui en Suisse. Le MPC n'a pas confirmé ce chiffre. Et il ne donne pas le nom de la personne soupçonnée.

Deuxième enquête russe

La justice helvétique a, par ailleurs, indiqué au mois d'août mener une autre procédure contre un ancien vice-ministre russe de l'Agriculture suspecté d'avoir détourné l'équivalent de 15,5 millions de dollars de fonds publics. Selon les médias russes, il s'agit d'Alexei Baschanov.

Le MPC apporte son soutien à Moscou russes dans ses recherches. L'argent a été détourné au détriment de Rosagroleasing, un groupe russe spécialisé dans le crédit pour l'agriculture.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS