Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Il n'a pas manqué grand-chose à l'équipe de Suisse pour battre une deuxième fois la République tchèque. Malheureusement, un but en prolongation a eu raison de la volonté helvétique.

"On a bien joué durant 45 minutes, relève Patrick Fischer. Le premier et le troisième tiers ainsi que la prolongation ont été bons. Dans le tiers médian, on a un peu perdu le fil de notre jeu. Il y a une belle atmosphère à Bienne, mais nous avons manqué trop d'occasions. On n'est jamais content quand on perd, mais je suis content de l'effort fourni par les garçons."

Patrick Fischer doit maintenant faire des choix. Juste avant de partir pour la Biélorussie, l'équipe nationale pourra compter sur Sven Andrighetto et Yannick Weber. Reto Berra et Dean Kukan devraient être là pour le rassemblement à Genève. Le sélectionneur pourra en revanche compter dès la semaine prochaine sur les finalistes du championnat, à savoir les joueurs de Berne et de Lugano.

Patrick Fischer a clarifié la situation de deux papables, Damien Brunner et Philippe Furrer. Blessés, les deux hommes ne seront pas du voyage à Moscou. Un doute subsiste concernant Julian Walker. Du côté bernois, on devrait voir débarquer Blum, Untersander, Moser, Rüfenacht et Scherwey. Mais ce ne sont que des suppositions. La fédération communiquera samedi matin.

ATS