Toute l'actu en bref

L'oligarque et ami du président russe Vladimir Poutine Gennady Timchenko est la deuxième plus grande fortune de Suisse (archives).

KEYSTONE/EPA/STRINGER

(sda-ats)

Après les Etats-Unis, la Suisse est le pays qui attire le plus d'immigrés milliardaires. La plupart d'entre eux viennent d'Allemagne.

Le dernier classement de la maison d'édition Hurun établit une liste de 300 milliardaires immigrés dans 44 pays, dont la fortune moyenne s'élève à 3,8 milliards de dollars (3,74 milliards de francs). La plupart d'entre eux (73) vivent aux Etats-Unis.

La Suisse arrive en deuxième place avec 42 migrants superriches, selon le rapport publié mardi. Elle est suivie de la Grande-Bretagne (39), de la Russie (20) et des Emirats arabes unis (13). La capitale des Crésus est Londres, où résident 35 milliardaires émigrés. Moscou en héberge 20 et Genève 12.

La moitié des milliardaires suisses viennent de l'étranger, notamment d'Allemagne (12), d'Italie (5) et de Grande-Bretagne (5). La patrie de Goethe est également le principal pays d'origine des migrants superriches à l'échelle mondiale.

Jorge Lemann en tête

Le Brésilien Jorge Paulo Lemann est l'immigré le plus aisé de Suisse. Le propriétaire de l'entreprise de bière AB InBev détient 26 milliards de dollars, selon le rapport Hurun. Fils d'immigrants, M. Lemann a la double nationalité brésilienne et suisse.

Gennady Timchenko est le deuxième immigrant le plus fortuné de Suisse. L'oligarque et ami du président russe Vladimir Poutine possède 13 milliards de dollars. L'Allemand Klaus-Michael Kühne, du prestataire logistique Kühne+Nagel, et l'entrepreneur en télécommunication d'origine française, marocaine et israélienne Patrick Drahi occupent respectivement la 3e et la 4e place du classement, avec chacun environ 10 milliards.

En tête du classement général, arrive le cofondateur russe de Google Sergey Brin, dont la fortune s'élève à 36 milliards de dollars. La deuxième place est, elle, occupée par l'investisseur hongrois George Soros. Tous deux vivent aux Etats-Unis.

ATS

 Toute l'actu en bref