Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse et l'Autriche ont confirmé leurs relations "privilégiées" à l'occasion de la première visite de Didier Burkhalter à Vienne. Elles veulent poursuivre leurs collaborations et trouver des synergies dans les domaines consulaire, l'aide au développement et la recherche.

Comme le veut la tradition, le nouveau chef de la diplomatie suisse a débuté par l'Autriche la tournée des voisins de la Suisse, a souligné le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Il y a rencontré le vice-chancelier et ministre des affaires européennes et internationales Michael Spindelegger pour un entretien et un dîner de travail.

Se félicitant de la bonne collaboration de leurs ministères respectifs, les deux hommes ont exprimé la volonté de la poursuivre, voire de la renforcer, comme dans le domaine de l'aide au développement.

Collaboration au Kosovo

Les deux pays coopèrent notamment déjà au Kosovo pour deux projets visant respectivement à l'encouragement des PME ainsi qu'au soutien des minorités Roms dans l'ouest du pays.

En terme de formation et recherche, les deux hommes ont évoqué les initiatives "flagship" (phare) de l'Union européenne, des projets majeurs d'encouragement à la recherche. Bruxelles doit choisir ces prochains mois deux projets sur les six en compétition.

Deux projets suisses figurent parmi ces derniers, dont "Human Brain", élaboré par l'Ecole polytechnique fédéral de Lausanne (EPFL) en collaboration avec l'université d'Innsbruck.

Services consulaires

La collaboration va se poursuivre aussi dans le domaine consulaire. La Suisse assure les services consulaires pour l'Autriche dans certains pays (Saint-Domingue, Kosovo, Géorgie, Colombie), à charge de revanche pour Vienne dans d'autres (Albanie, Croatie, Bulgarie).

La coopération au sein des organisations internationales, notamment l'ONU a aussi été évoquée. "Il existe un soutien mutuel entre les sièges de l'organisation à Genève et Vienne", a souligné le DFAE.

La question européenne a également été abordée. M. Burkhalter a réitéré sa volonté d'"avancer de manière pragmatique" sur les dossiers Suisse-UE.

ATS