Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - La Libye a été élue au Conseil des droits de l'homme de l'ONU, malgré les efforts de nombreuses ONG qui la jugent indigne d'y siéger. La Suisse a elle aussi reçu le siège qu'elle convoitait.
Un groupe de 37 organisations de défense des droits de l'homme a adressé aux 192 Etats membres de l'ONU un appel de dernière minute pour qu'ils ne donnent pas à la Libye un siège au Conseil. Ce dernier est le principal organe de l'ONU pour les droits de l'homme basé à Genève.
Cet appel est resté sans écho: la Jamahiriya libyenne du bouillant colonel Mouammar Kadhafi a recueilli 155 voix à l'Assemblée générale des Nations unies, largement plus que la majorité absolue (97) nécessaire pour être élu, lors d'un vote à bulletins secrets.
La Libye et 13 autres Etats concouraient sans opposition pour les 14 sièges à pourvoir au Conseil. La Suisse a obtenu 175 voix lors d'un vote qui, pour la première fois depuis la création du Conseil en 2006, n'a pas donné lieu à une compétition entre pays de mêmes régions.
Le Conseil compte 47 Etats membres, élus pour trois ans. L'effectif est renouvelable par tiers tous les ans. La constitution du Conseil est fonction de la composition géographique de l'ONU et les sièges sont répartis par zones.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS