Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse est vernie. La sélection de Vladimir Petkovic a bénéficié du tirage au sort le plus favorable en barrage pour la Coupe du monde 2018: l'Irlande du Nord.

De l'avis de tous les experts, l'Irlande du Nord était l'adversaire le plus faible que les Suisses pouvaient affronter. Un tirage d'autant plus idéal que le match retour aura lieu à Bâle.

L'Irlande du Nord n'a certes pas été ridicule lors des éliminatoires, terminant à la 2e place du groupe C derrière l'intouchable Allemagne mais devant la République tchèque et la Norvège (19 points en 10 matches). Elle y est parvenue en bétonnant en défense - 6 buts encaissés dont 5 contre la seule Allemagne - et en s'en remettant notamment en attaque à Kyle Lafferty, l'ancien buteur du FC Sion, auteur de trois réussites lors de ces éliminatoires.

La principale force de l'Irlande du Nord tient surtout à l'engagement physique de ses joueurs, mais aussi à la ferveur de son public au Windsor Park de Belfast. Pour le reste, les Britanniques n'auront, a priori, pas grand-chose à proposer face aux Suisses. Ils leur sont inférieurs techniquement, tout en ayant moins d'expérience. Car les Nord-Irlandais ont beau avoir atteint les 8es de finale de l'Euro 2016, ils n'ont plus disputé la moindre Coupe du monde depuis 1986, alors que la Suisse, pour mémoire, n'a plus manqué une seule phase finale du Mondial depuis 2006.

Le bilan des confrontations entre les deux équipes est favorable aux Nord-Irlandais (2 victoires, 1 nul, 1 défaite), mais ces rencontres datent d'une autre époque. Tout comme leur ultime face-à-face, un 0-0 en match amical à Zurich en août 2004.

Effectué à Zurich au siège de la FIFA par la légende du Real Madrid Fernando Hierro, le tirage au sort des barrages européens a livré un choc entre la Suède et l'Italie. Cela s'annonce corsé pour la sélection transalpine, qui ne va vraiment pas fort actuellement. Les deux autres barrages opposeront la Croatie à la Grèce et le Danemark à l'Eire. Les matches allers auront lieu entre le 9 et le 11 novembre, le retour trois jours plus tard.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS