Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse est inquiète de plusieurs situations liées aux droits de l'homme dans le monde dont des "atteintes" en Pologne (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

La Suisse est "inquiète" des "atteintes à la séparation des pouvoirs" en Pologne. Devant le Conseil des droits de l'homme jeudi à Genève, elle a aussi ciblé les discriminations actuelles dans ce pays.

"Toute réforme du système judiciaire devrait viser à renforcer l'indépendance de la justice", a dit l'ambassadeur suisse auprès de l'ONU à Genève Valentin Zellweger. Le parti conservateur au pouvoir en Pologne a fait élire mardi ses propres candidats au Conseil national de la magistrature (KRS), organe constitutionnel qui garantit l'indépendance de la justice.

D'autres réaménagements récents sur le Tribunal constitutionnel, la Cour suprême ou d'autres juridictions ont plongé ce pays dans une crise politique. Outre la situation en la Pologne, la Suisse a à nouveau dénoncé des violations "ahurissantes" du droit international humanitaire (DIH) et des droits humains en Syrie.

Elle a appelé les parties et les Etats qui ont une influence sur elles à s'investir dans le processus politique. Et à appliquer un cessez-le-feu, condition pour garantir une assistance et une protection des civils.

Parmi les autres pays sur lesquels elle s'est exprimée, elle a également fait part de sa préoccupation sur la situation "grave" des droits de l'homme au Burundi après les violences liées au processus électoral de 2015. Elle demande à ce pays de collaborer avec les mécanismes de l'ONU. La Suisse a encore remercié le Haut commissaire aux droits de l'homme Zeid Raad al-Hussein pour son "engagement extraordinaire" pendant cette "période difficile" pour ces droits.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS