Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un programme national de lutte contre la pauvreté en Suisse d'un montant de neuf millions de francs va voir le jour. Le projet, qui mettra l'accent sur la formation, est prévu pour durer cinq ans dès 2014, a annoncé lundi le Département fédéral de l'intérieur (DFI) après une table ronde sur la question.

Le chef du DFI Alain Berset a rencontré à Berne les milieux concernés pour tirer le bilan des deux années passées depuis la conférence nationale sur la pauvreté et discuter des prochaines étapes. Des représentants des cantons, des communes, des villes, des partenaires sociaux, des organisations non gouvernementales (ONG) et des personnes directement touchées étaient présents.

Les participants se sont accordés sur la nécessité de renforcer les efforts en matière de prévention et de lutte contre la pauvreté, a indiqué le DFI dans un communiqué.

D'ici au printemps prochain, le DFI élaborera, sur mandat du Conseil fédéral et en collaboration avec les cantons, les villes, les communes et ONG, un programme national de lutte contre la pauvreté, qu'il soumettra au Conseil fédéral. Le programme est prévu pour cinq ans, de 2014 à 2018.

Formation d'abord

Il mettra la priorité sur la formation: les enfants et les jeunes socialement défavorisés doivent pouvoir renforcer leurs ressources afin de subvenir à l'avenir à leurs propres besoins. A cette fin, les mesures doivent s'étendre de la petite enfance à l'obtention d'un diplôme professionnel.

Par ailleurs, les adultes peu formés doivent également être soutenus afin d'obtenir eux aussi un diplôme professionnel. Les autres champs d'action du programme seront entre autres l'insertion professionnelle et l'intégration sociale, ainsi que l'évaluation des effets des mesures prises.

En raison de la répartition des compétences en matière de lutte contre la pauvreté, la Confédération ne dispose que d'une marge de manoeuvre limitée, précise le DFI. Elle concentre donc son engagement sur le soutien à ses partenaires.

Milliers de Suisses touchés

Caritas rappelle que, selon des chiffres officiels, 600'000 personnes en Suisse sont touchées par la pauvreté et 400'000 autres en sont menacées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS