Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - En terminant neuvième de la manche qualificative, l'équipe de Suisse a manqué d'un cheveu la finale de l'épreuve de Coupe du monde de saut à skis de Kuusamo (Fin).
Emmenés par leur jeune espoir Andres Wellinger (17 ans), les Allemands ont remporté le concours devant l'Autriche et la Slovénie.
Un saut en demi-teinte de Simon Ammann (124 m) et une performance insuffisante du jeune Zurichois Pascal Sommer (95,5 m) n'ont pas permis à la Suisse d'accrocher la huitième et dernière place qualificative pour la finale. Malgré les bons envols de Gregor Deschwanden (126,5 m) et Marco Grigoli (119,5 m), la sélection nationale est restée à 16,3 points de la République tchèque, ce qui correspond à une petite dizaine de mètres.
"J'ai pris des risques mais je n'ai pas trouvé le bon timing", a reconnu un Ammann pourtant à l'aise lors des entraînements de jeudi. "J'estime respecter ma feuille de route dans l'optique de la Tournée des Quatre tremplins. Je veux désormais traduire cela avec des résultats", a-t-il ajouté. La compétition individuelle de samedi devrait permettre au quadruple champion olympique de tirer son épingle du jeu.
La lutte pour la victoire a été très serrée, l'Allemagne ne devançant son voisin autrichien que de 5,3 points. Déjà convaincant pour ses débuts en Coupe du monde la semaine passée à Lillehammer, Andreas Wellinger a été décisif en réussissant deux sauts à 137 et 143 mètres. De son côté, l'Autriche n'a pas pu rattrapper le mauvais saut de Manuel Fettner lors de la première manche, qu'elle n'avait par ailleurs terminée qu'à la quatrième place.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS