Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Suisse est mal embarquée à Cluj dans son barrage pour le maintien dans le Groupe mondial de Fed Cup. Elle est menée 2-0 par la Roumanie après les défaites de Timea Bacsinszky et Viktorija Golubic.

Cette dernière a pourtant bien résisté dans le premier simple de la journée qui l'opposait à la no 1 mondiale, Simona Halep. La Zurichoise ne s'est inclinée "que" 6-3 1-6 6-1 après 1h45 de match.

Retombée au 115e rang mondial, Viktorija Golubic a bien tenu le choc face à la finaliste du dernier Open d'Australie. Elle a surtout eu une belle réaction au 2e set en le dominant de bout en bout. Et sur l'ensemble du match, même si elle a commis 6 doubles fautes, elle aura eu la satisfaction d'avoir réussi plus de coups gagnants que son adversaire (25-19).

Bien que perdu, ce match va peut-être redonner un peu confiance à la Zurichoise, qui n'a remporté que deux matches cette année (à Indian Wells).

Timea Bacsinszky n'a, elle, toujours pas gagné la moindre rencontre en 2018. La Vaudoise (WTA 46), toujours en délicatesse avec son poignet droit, n'a pas démérité samedi après-midi contre Irina-Camelia Begu (WTA 38). Mais son manque de forme s'est avéré rédhibitoire pour espérer autre chose qu'une défaite (6-4 6-1).

Il n'est d'ailleurs pas certain que Timea Bacsinszky puisse jouer dimanche. La tâche de la sélection helvétique s'annonce de toute façon très compliquée, sachant qu'elle est désormais condamnée à gagner les deux simples et le double dimanche. Autant dire qu'il faudrait un miracle pour que les Suissesses conservent leur place parmi l'élite de la Fed Cup, à laquelle elles appartiennent depuis trois ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS