Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hockey sur glace - La Suisse livrera un dernier match à Helsinki ce mardi (19h15/RTS deux) contre les Etats-Unis.
Une partie placée sous le signe olympique puisque la sélection helvétique doit livrer un mano a mano avec l'Allemagne afin d'arracher la dernière place qualificative directe pour Sotchi 2014. Belle surprise du tournoi, l'équipe américaine ne sera pas facile à manoeuvrer.
La nouvelle formule du Championnat du monde permet de vivre un suspense entier jusqu'aux derniers matches. Ainsi, la victoire-surprise du Danemark sur la Lettonie (3-0) à Stockholm a sensiblement changé la donne pour l'équipe de Suisse en vue d'une qualification olympique directe où la Suisse doit absoluement devancer la sélection germanique au classement mondial, c'est-à-dire pour cela terminer devant la troupe de Kölliker dans ce tournoi.
L'Allemagne est la grande gagnante de cette défaite des Lettons, qui l'avaient battue 3-2 le premier dimanche du tournoi. Désormais, si les Allemands font un point contre la République tchèque, ils termineront cinquièmes à coup sûr alors que la Suisse ne peut plus espérer terminer que sixième au mieux après la victoire de la France sur la Biélorussie. Les Allemands, laissés k.-o. par leur défaite 4-12 face à la Norvège, auront également l'avantage de jouer contre des Tchèques démobilisés puisque la défaite des Lettons les a qualifiés pour les quarts de finale !
Reste encore une autre possibilité pour la Suisse: que la France batte la Slovaquie. Celle-ci serait alors évincée des quarts de finale et ne reprendrait plus assez de points à la Suisse au classement mondial pour la déloger de la 9e place... Tout ceci bien sûr si la Finlande bat le Kazakhstan et que la Suède prend le meilleur sur la Lettonie !
Les Suisses ont préparé cette dernière échéance en ordre dispersé. Certains sont allés sur la glace d'autres ont choisi la salle de force. Après les déceptions engendrées par les matches de la France (2-4) et de la Slovaquie (0-1), il faut remobiliser les dernières forces et se refaire un moral de vainqueur.
Sean Simpson a choisi de placer une nouvelle fois sa confiance en Reto Berra pour défendre la cage suisse. Le portier du HC Bienne s'est montré excellent contre la Slovaquie. Le coach national estime sans doute que Tobias Stephan n'a pas été assez décisif contre la France. Mais les Américains vont pratiquer un autre hockey que les Slovaques. Ils vont fondre sans ménagement sur le but suisse, illustrant parfaitement ce que Simpson voudrait que ses joueurs appliquent comme jeu offensif.

ATS