Toute l'actu en bref

La Confédération rappelle que d'autres alternatives que l'antibiotique pipéracilline/tazobactam peuvent être envisagées (image symbolique).

KEYSTONE/GAETAN BALLY

(sda-ats)

Le principe actif pipéracilline/tazobactam - un antibiotique crucial - est en rupture de stock mondiale. Même si la Suisse a pris des mesures en puisant dans ses réserves, la Confédération encourage désormais le recours à d'autres approches thérapeutiques.

La Société suisse d'infectiologie a publié mardi une liste d'antibiotiques sur le site de l'Office fédéral pour l'approvisionnement économique du pays. Certains de ces médicaments disposent de vertus similaires, voire des mêmes effets que le principe actif pipéracilline/tazobactam, lorsqu'ils sont combinés avec d'autres médicaments.

Le pipéracilline/tazobactam est un antibiotique important administré dans les hôpitaux en cas d'infections très sévères. Il dispose d'une substance particulière, mais malgré cela, il est trop souvent utilisé, relève la Société d'infectiologie qui encourage à explorer d'autres pistes.

La Confédération avait déjà pris des mesures fin mars et ouvert ses stocks pour pallier cette pénurie mondiale, après un incendie d'une usine en Chine. Avec ses stocks, la Suisse peut tenir environ trois mois.

ATS

 Toute l'actu en bref