Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'équipe de Suisse s'est inclinée 2-1 face à la Norvège à Langenthal pour son 5e match de préparation en vue du Championnat du monde de Copenhague dès le 4 mai. Un buteur est toujours recherché.

Une fois de plus, le quasi-mutisme des joueurs suisses devant la cage adverse les a empêchés de fêter une victoire. La réduction du score par Joël Genazzi est intervenue trop tardivement (57e).

La Suisse traîne un manque d'efficacité depuis le début de la saison. Avant le rendez-vous de Langenthal, elle ne comptait qu'une moyenne de 2,5 buts par match en dix-sept rencontres, laquelle tient beaucoup par les larges succès acquis à la Coupe Spengler contre Davos (8-3) et Riga (4-0) sans oublier l'irrévérencieux 8-0 infligé à la Corée du Sud à Pyeongchang.

Au Schoren, face à des solides Norvégiens, qui n'affronteront pas les Suisses au Mondial, les joueurs de Patrick Fischer se sont créé des occasions. Ils auraient pu même faire le break dans les cinq premières minutes de la rencontre. Damien Riat s'est présenté seul devant le portier Haukeland puis quelques secondes plus tard Joël Vermin a ajusté le poteau du gardien norvégien. Tant l'attaquant de Genève-Servette que celui de Lausanne, ont manqué de cette efficacité si précieuse sur le plan international.

Les deux hommes ont encore bénéficié de belles opportunités au deuxième tiers-temps avant que Noah Rod ne manque son affaire, seul face à Haukeland (43e). Les Scandinaves se sont montrés bien plus réalistes. Le défenseur Espeland n'a laissé aucune chance au portier Senn à 4 contre 4 (37e). Puis Lindström a donné deux buts d'avance aux Norvégiens, qui évoluaient sans le défenseur de Fribourg Gottéron, Jonas Holos, surnuméraire, avec la complicité involontaire de Senn, piégé par un ricochet.

Les Suisses ont montré de bonnes intentions avec l'arrivée de Calvin Thürkauf, l'attaquant des Cleveland Monsters en AHL, qui a disputé 75 matches. Le Zougois (20 ans) a démontré pour sa première sélection qu'il n'était pas timide quand il fallait tenter sa chance. Lui aussi doit apprendre à être plus pragmatique devant le filet.

Les deux équipes se retrouveront ce samedi à Biasca (16.15).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS