Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La majorité des Français, Allemands, Autrichiens et Italiens habitant des régions limitrophes souhaiteraient intégrer la Suisse. La "Weltwoche" a sondé quelque 1791 personnes résidant en Savoie/Haute-Savoie, dans le Bade-Wurtemberg, dans le Vorarlberg et dans la région de Côme/Varèse.
Les résultats de cette enquête sont "sidérants", a communiqué mercredi l'hebdomadaire alémanique. Plus de la moitié (52%) des voisins autrichiens et italiens sont séduits par l'idée d'une sécession. En France et en Allemagne, cette proportion n'est que légèrement inférieure (48%).
Principale explication de cette volonté de changement: la démocratie directe. Entre 82% (Côme/Varèse) et 72% (Savoie/Haute-Savoie) des sondés estiment que le système politique suisse, qui donne davantage la voix au peuple, devrait être transposé dans leur pays.
Globalement, l'attractivité de la Suisse ne fait néanmoins pas l'unanimité. Alors que 69% des habitants du Bade-Wurtemberg estiment leur voisine plus attirante que leur propre pays, ils ne sont qu'entre 46% et 42% à partager cet avis dans les trois autres régions étudiées.
Le sondage, à paraître jeudi dans la "Weltwoche", a été réalisé par l'institut Swiss Opinion entre jeudi dernier et lundi. Contactées par téléphone, les personnes interrogées entendaient des questions pré-enregistrées, auxquelles elles devaient répondre en tapant sur les touches.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS