Toute l'actu en bref

L'équipe de Suisse disputera son quart de finale contre la Suède. La sélection helvétique a terminé deuxième de sa poule grâce à son succès 3-1 contre la République tchèque à Paris.

L'entraîneur suisse Patrick Fischer avait clairement choisi son camp dans ce dernier match du tour préliminaire. Le Zougois n'attachait qu'une importance relative au classement de son équipe et avait pour cela laissé plusieurs joueurs au repos en vue du quart de finale. Ainsi Leonardo Genoni, Ramon Untersander, Denis Hollenstein et Cody Almond ont suivi la rencontre de la tribune alors que c'était le jour de gloire pour Niklas Schlegel, intronisé titulaire devant la cage suisse.

La chance pour les joueurs helvétiques ? Les Tchèques n'étaient guère concernés par l'enjeu de cette partie. En tout cas, jusqu'à la mi-match. Le temps que les Suisses prennent une avance de deux buts. D'abord par Vincent Praplan dès la 2e minute pour son quatrième but du tournoi, consécutif à un rebond laissé par le portier Petr Mrazek sur un tir de Raphael Diaz. Puis Reto Suri a bénéficié d'un sérieux coup de main si l'on peut écrire de Mrazek, le gardien des Detroit Red Wings, qui a laissé passé le tir du Zougois à travers sa mitaine (29e).

La Suisse menait 2-0 sans que cela ne soit un hold-up. Schlegel se montrait au niveau jusque-là. Le portier des Zurich Lions a toutefois dû céder après avoir été bombardé de toute part. Le "Fribourgeois" Roman Cervenka ne se gênait pas pour réduire le score sur une belle passe du grand espoir David Pastrnak (Boston/35e).

Puis la déferlante tchèque s'est abattue sur le camp helvétique. Les Tchèques comptaient tout de même sur une première ligne "NHL" avec Jakub Voracek (Philadelphia), Tomas Plekanec (Montréal) et Vladimir Sobotka (St-Louis). La pression est devenue presque insoutenable pour la défense helvétique alors que Schlegel se démenait dans tous les sens. C'est dire si le but de Damien Brunner fut le bienvenu. L'attaquant de Lugano a dégainé un slap qui a surpris Mrazek (53e).

Ce succès permet à la Suisse de boucler sa poule avec 15 points. Qui l'eût cru après le match contre la Slovénie (5-4 tab)? Ce succès sur les Tchèques est aussi important en vue du classement mondial où la Suisse a de bonnes chances de garder sa place dans le top 8.

Le succès américain 5-3 devant la Russie permet aux USA de terminer en tête de leur groupe. De fait la 3e place échoit à la Suède qui sera donc l'adversaire de la Suisse en quarts de finale jeudi.

ATS

 Toute l'actu en bref