Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Le comité de l'ONU contre la torture a ouvert à Genève une session de trois semaines. Il doit examiner les rapports de la Suisse et du Liechstenstein, outre ceux de la France, du Cameroun, de la Jordanie, de la Syrie et de l'Autriche.
L'examen du rapport de la Suisse par les dix experts du comité est prévu vendredi après-midi, puis lundi matin 3 mai. La Convention de l'ONU interdisant la torture, adoptée en 1984 et entrée en vigueur en 1987, est ratifiée par 146 Etats, dont la Suisse.
Chaque pays doit présenter à intervalles réguliers son rapport. Le précédent examen de passage de la Confédération date de mai 2005.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS