La Suisse est mal embarquée dans la course aux qualifications de l'Euro 2021. L'équipe de Gianluca Barilari s'est inclinée 84-68 au Portugal mercredi.

Mais que s'est-il passé à Sines? Vraiment, ce que la Suisse a proposé incite à l'étonnement. C'est simple, Clint Capela et ses coéquipiers avaient parfaitement entamé la partie: tout juste trois minutes de jeu et l'Équipe nationale menait 10-0. Franchement, on croyait la confiance retrouvée après la défaite sur le fil en Islande (83-82) samedi dernier.

En fait, tout cela n'était qu'un trompe-l'oeil. Car très vite, le Portugal a retourné le match, en quelques minutes à peine. La Suisse ne marquait plus de point. Les shoots étaient manqués, parfois de manière incongrue, et les rebonds offensifs complètement ignorés.

Et les leaders suisses dans tout ça? Clint Capela a tout juste dépassé la barre des dix points, Dusan Mladjan et Jonathan Kazadi sont passés à côté de leur rencontre, alors que Roberto Kovac a mis ces trois paniers à trois points dans le deuxième quart. Mais c'est à peu près tout.

Cela pose problème. Car le Portugal a désormais toutes les cartes en main pour aller chercher la première place de ce groupe. Il ira samedi en Islande avec la possibilité de finir le travail.

Mais il subsiste un tout petit espoir pour la Suisse: si l'Islande devait s'imposer face aux coéquipiers de Miguel Cardoso, il resterait une petite possibilité lors du Suisse-Islande de mercredi prochain à Montreux. Reste qu'avec un tel écart encaissé à Sines, il sera bien compliqué de remonter la pente.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

Billets gratuits pour rencontrer Lili Hinstin

SWI plus banner

  • Des infos pertinentes et compactes
  • Des questions et des réponses pour la Cinquième Suisse
  • Discuter, débattre, réseauter

Un seul clic, mais un Plus pour vous !


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.