Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Henri Laaksonen n'a pas failli. Quatre jours après avoir cueilli un titre à Shanghaï, le Schaffhousois a remis la Suisse sur les bons rails à Tachkent.

Henri Laaksonen (ATP 138) s'est imposé 6-2 6-2 6-2 devant Sanjar Fayziev (ATP 634), appelé à remplacer Farrukh Dustov (ATP 237), victime d'une intoxication alimentaire, pour permettre à la Suisse de revenir à 1-1 dans le barrage de promotion/relégation qui l'oppose à l'Ouzbékistan. Comme le no 1 ouzbek Denis Istomin face au Genevois Antoine Belier plus tôt dans la journée, Henri Laaksonen n'a rencontré aucune difficulté majeure pour s'imposer. Ce match a sens unique fut, pour le no 1 suisse, idéal pour bien assimiler la transition entre le revêtement en dur de Shanghaï et la terre battue de Tachkent.

Avec ce score de parité, le double de samedi revêtira bien sûr une importance cruciale. Au capitaine Severin Lüthi de faire le bon choix pour que la Suisse bascule en tête avant les deux derniers simples de dimanche.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS