Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Hockey sur glace - La Suisse a livré le minimum syndical à Ljubljana. La troupe de Sean Simpson s'est imposée 2-1 après les tirs au but, en match amical face à la Slovénie.
Au prochain Championnat du monde de Stockholm et Helsinki (4 au 20 mai 2012), les Suisses débuteront par une rencontre face au Kazakhstan (16e au classement IIHF). Ils se devront d'assurer les trois points sans puiser dans leurs réserves, face à un des néo-promus dans l'élite.
Dans cette optique, le match amical contre les Slovènes (18es de la hiérarchie mondiale), d'un niveau à peu près égal à ce que proposera l'ancienne république soviétique, a montré que la formation de Sean Simpson avait encore pas mal de travail devant elle.
Les Helvètes ont dû batailler beaucoup plus que prévu pour passer l'épaule. A cause du portier Robert Kristan souvent (devant Furrer/10e, Seger/11e et Martin Plüss/31e), de maladresses techniques (Sprunger/24e et 30e, Rubin/9e et 25e, Blindenbacher 37e et Rüthemann 45e) ou encore de malchance (transversale de Benjamin Plüss/23e). Ils ont également fait preuve d'une indiscipline inquiétante (26' de pénalité en tout).
Il fallu attendre la 31e minute pour que les Helvètes fassent enfin sauter le bouchon slovène. Ivo Rüthemann a alors profité d'un rebond pour libérer les Suisses. Mais à force de manquer des montagnes, ce qui devait arriver arriva. A la suite d'une pénalité infligée à Mathias Seger, Blaz Gregorc a égalisé d'un tir en force de la ligne bleue à 101 secondes du terme de la partie et envoyé les deux équipes en prolongation, puis aux tirs au but.
Martin Gerber a failli fêter sa 118e sélection avec un blanchissage. Avant l'égalisation, le portier des Växjö Lakers (Su) n'a été mis en danger que par deux hommes: Ales Music et Eric Pance. Le premier s'est retrouvé à deux reprises en bonne position, mais a à chaque fois buté sur le gagnant de la Coupe Stanley 2006. Le second a manqué le coche en ne réussissant pas à cadrer sa reprise à la 52e.
Le Bernois a assuré aux tirs au but et Julien Sprunger a fait le reste en inscrivant la 5e tentative de sa formation. Cette victoire à l'arraché lance la semaine internationale de la sélection à croix blanche sur des bases mitigées. La Suisse enchaînera ensuite avec la Coupe d'Autriche, sur la glace de Klagenfurt, et devra y montrer un tout autre réalisme.

ATS