Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Malgré un départ optimal, l'équipe de Suisse a perdu son deuxième match amical en Biélorussie. La sélection du coach Patrick Fischer s'est inclinée 2-3 à Minsk.

L'équipe de Suisse a une nouvelle fois payé son manque de réalisme devant le but adverse. Mais paradoxalement, elle s'est trouvé un buteur: Gregory Hofmann. Le Jurassien bernois a marqué trois des quatre buts helvétiques en Biélorussie. Samedi, il a ouvert la marque dès la 2e minute et il a donné un dernier espoir à ses coéquipiers d'arracher le nul en réduisant le score à la 58e. En dix-sept sélections, le Luganais a déjà réussi son troisième doublé sous le maillot national.

Malheureusement, l'attaquant de Lugano n'a pas été imité par les autres sélectionnés. Pourtant, les véritables occasions n'ont pas manqué. Martschini (11e), Marc Wieser (15e), Scherwey (22e), Hollenstein (31e) et Ambhül (sur le poteau/37e) avaient tout en mains pour battre le portier biélorusse d'origine canadienne, Kevin Lalande. Mais ils ont tous échoué.

Ainsi pour sa troisième semaine de préparation en vue du Championnat du monde à Moscou (6-22 mai), la Suisse n'a pas pu enchaîner un deuxième succès de suite.

Malgré cette défaite face à une Biélorussie renforcée par rapport à la veille par les arrivées des frères Andreï et Sergeï Kostitsyn et d'Alexander Pavlovich, les joueurs helvétiques ont paru en progrès. Le jeu avec le palet a mieux fonctionné. Au lieu de mener 2-0 ou 3-0, les hommes de Fischer ont six minutes difficiles en deuxième période. Pavlovich a égalisé en supériorité numérique (28e), puis sur un engagement perdu, Filichkin a marqué d'un tir soudain avant que le même Pavlovich bénéficie d'une grosse erreur de Bertschy à la relance pour marque le but vainqueur (33e).

La Suisse devra encore monter en intensité vendredi à Genève et samedi à Neuchâtel contre la Lettonie, l'adversaire clé lors du Championnat du monde à Moscou.

ATS