Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'équipe de Suisse a conclu sa deuxième semaine de préparation en vue du Championnat du monde par une défaite 2-1 ap contre la République tchèque à Bienne. C'est Vincour qui a inscrit le but gagnant.

Après une jolie victoire à Viège mercredi, la Suisse a dû s'avouer vaincue à 16 secondes de la fin de la prolongation face au même adversaire. Jusqu'ici, la Suisse n'avait pareillement "séché" offensivement que lors du deuxième match contre la Suède. Un revers 5-1 qui tenait davantage de la fatigue des troupes et de l'intransigeance de l'adversaire. Il a fallu attendre la 59e pour voir les Suisses lever les bras grâce à un lancer de la bleue de Félicien Du Bois qui est allé se ficher dans la lucarne du portier Francouz.

Avant cette égalisation tardive, la sélection de Patrick Fischer a eu des opportunités. Genazzi (13e), Martschini (17e) et Romy (36e) ont eu l'occasion de battre le portier tchèque. Sans succès. Et pourtant, la Suisse a bénéficié de plusieurs supériorités numériques. Mais à trop chercher le jeu parfait, les Helvètes ont eu de la peine à inquiéter les Tchèques. Le carré mis en place par l'entraîneur Vladimir Vujtek a posé des problèmes à une Suisse qui a parfois rechigné à tirer au but, préférant la passe.

Si le rythme est allé crescendo côté suisse, Kevin Romy et ses coéquipiers n'ont pas su prendre de vitesse les Tchèques. Ni Ambühl, ni Martschini, ni Hollenstein n'ont pu se glisser entre les lignes comme ils avaient su le faire mercredi soir en Valais.

Titularisé entre les poteaux, Robert Mayer a livré la marchandise, dans la veine de ce qu'il a montré avec Genève-Servette cette année. Le gardien aux racines slovaques a effectué un superbe arrêt de la botte sur un rush de Holik (51e), préservant ainsi les chances de l'équipe nationale de recoller au score. Même topo à la 56e devant Kaspar. Son vis-à-vis Francouz a lui gardé ses meilleurs arrêts pour la prolongation avec deux sauvetages superbes devant Marc Wieser.

La Suisse va maintenant se préparer avant un déplacement et deux matches en Biélorussie. Les premiers joueurs en provenance d'Amérique du Nord, notamment Sven Andrighetto et Yannick Weber, apporteront de la concurrence et une saine énergie.

ATS