Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'immigration en Suisse a augmenté de 15% en 2011 par rapport à 2010, selon l'Office fédéral de la migration (ODM). Quelque 75'000 personnes ont élu domicile en terres helvétiques. La plupart d'entre elles sont originaires d'Etats membres de l'Union européenne (UE).

C'est la première fois depuis deux ans que l'immigration croît à nouveau, a indiqué dimanche l'ODM, confirmant une information publiée par la "NZZ am Sonntag".

L'introduction en mai 2011 de la totale liberté de circulation pour huit nouveaux Etats membres de l'UE a provoqué une augmentation modérée de l'immigration des ressortissants de ces pays en Suisse. Selon l'ODM, 4700 ressortissants hongrois, polonais, slovaques, slovènes, tchèques ou originaires des pays baltes se sont établis en Suisse l'an dernier. Roumains et Bulgares ne bénéficient pas de la mesure.

La majorité des immigrés en 2011 proviennent toujours des "anciens" membres de l'UE, a précisé l'ODM. Selon son moniteur de l'immigration, 1,77 million d'étrangers vivaient en Suisse en décembre 2011, soit 3% de plus qu'à fin 2010.

ATS