Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Suva a économisé 60 millions grâce aux contrôles des factures

En 2017, la Suva a reçu 2,5 millions de factures. Elle en a corrigé ou refusé 160'000 (image d'illustration).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

La Suva a économisé plus de 5% du total des frais de traitement en 2017 en vérifiant systématiquement les factures des médecins et des hôpitaux de ses assurés. Cela représente plus de 60 millions de francs d'économies.

Les contrôles s'améliorent chaque jour, notamment grâce à l'utilisation de systèmes d'apprentissage automatique, indiqué mardi la Suva. En 2017, l'assurance a reçu 2,5 millions de factures. Elle en a corrigé ou refusé 160'000, en légère augmentation par rapport à l'année précédente.

La plupart des factures refusées étaient des factures à double, des prestations incorrectement facturées ou non assurées, ou encore des cas liquidés, explique la Suva. Un logiciel analyse le mode de facturation de fournisseurs de prestations. Il vérifie par exemple si un analgésique est facturé correctement, délivré en quantité adéquate et s'il est adapté au diagnostic.

Le système informatique identifie automatiquement environ 10% des erreurs. Dans 90% des cas restants, il signale un problème qui nécessite l'intervention des spécialistes des frais de traitement de la Suva. Le logiciel apprend des décisions prises par les spécialistes et s'améliore ainsi de jour en jour.

En 2017, les frais de traitement totaux se sont élevés à environ 1,2 milliard de francs. Sur les 60 millions de francs économisés par la Suva, 60% sont le résultat du contrôle des factures émises par des hôpitaux et 40% du contrôle des factures établies par des médecins.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.