Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Nouvelle-Orléans - La tempête tropicale Alex, qui devrait se renforcer pour devenir un ouragan, force BP à réduire ses opérations de récupération du pétrole dans le golfe du Mexique. Le vice-président américain Joe Biden est attendu sur place.
Alex devrait rester à distance du site de la marée noire, selon le Centre national des ouragans (NHC), qui précise que la tempête devrait devenir un ouragan dans la soirée. Mais, avec des vents de 110 kmh, elle se fait tout de même sentir dans la zone de la pollution.
Les garde-côtes ont indiqué que des vagues de deux mètres et des vents soufflant à 40 km/h perturbaient la récupération et le brûlage du pétrole flottant en surface.
D'ici mercredi, des vagues de 3,5 mètres de haut sont attendues dans la zone.
Jusqu'à présent quatre Etats ont été touchés par la marée noire provoquée par l'explosion le 20 avril de la plateforme pétrolière qu'exploitait BP à 80 km des côtes: Mississippi, Louisiane, Alabama et Floride.
M. Biden était attendu mardi au centre de commandement des opérations de nettoyage à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane. Il devait ensuite se rendre en Floride où les autorités ont été contraintes de fermer certaines plages habituellement très prisées par les touristes en ce début de saison estivale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS