Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les opérations de sauvetage d'habitants piégés par les eaux se poursuivent, compliquées par de nombreuses routes encore coupées.

KEYSTONE/AP/STEVE HELBER

(sda-ats)

L'ouragan Florence et ses pluies "phénoménales" qui s'abattent sur la côte est des Etats-Unis depuis vendredi ont causé la mort de six personnes. Les autorités imploraient les habitants évacués de ne pas tenter de rentrer chez eux.

L'énorme dépression de près de 500 km de diamètre est repassée dans la catégorie des tempêtes tropicales, mais elle ne se déplace qu'à 3 km/h, ce qui risque de provoquer d'importants cumuls de précipitations et des inondations dévastatrices.

"Le système (dépressionnaire) déverse des quantités de pluies phénoménales", a souligné Roy Cooper, gouverneur de Caroline du Nord. Selon le National Hurricane Center (NHC), 76 à 102 cm de précipitations pourraient tomber sur la côte sud-est de Caroline du Nord.

A 15h00 GMT (17h00 heure suisse), le centre de la dépression, dont les vents soufflaient en continu à 75 km/h, se trouvait 65 km à l'ouest de Myrtle Beach, en Caroline du Sud.

Dix millions de personnes concernées

Jusqu'à dix millions de personnes pourraient être affectées par la tempête, selon le National Weather Service. En Caroline du Nord, 772'000 personnes sont privées d'électricité et 172'000 sont dans le même cas en Caroline du Sud.

Le bilan humain reste pour le moment moins lourd qu'on ne le craignait. En Caroline du Nord, une femme et son bébé ont été tués vendredi par la chute d'un arbre sur leur maison à Wilmington.

Le gouverneur a fait état de trois autres décès liés à l'ouragan: une femme victime d'une crise cardiaque qui n'a pas pu être prise en charge à temps par les secours à cause des débris sur la route, une homme de 78 ans qui s'est électrocuté et un autre victime d'une chute due au vent.

Les autorités de Caroline du Sud ont quant à elles signalé la mort d'une automobiliste dont la voiture a percuté un arbre déraciné, vendredi, dans le comté d'Union.

New Bern submergée

Quand Florence a touché terre, vendredi vers 07h15 près de Wrightsville Beach, à côté de Wilmington, ses vents pouvaient atteindre 150 km, selon le NHC.

New Bern, ville de 30'000 habitants au confluent de la Neuse et de la Trent, deux rivières de Caroline du Nord, a été "submergée", selon le gouverneur Cooper.

Plus de 100 personnes ont dû être secourues. Le centre-ville est sous l'eau depuis vendredi après-midi. Les appels à l'aide se sont multipliés à mesure que le vent se levait et que la marée montait.

"Ce sont des gens qui ont décidé de rester (...) pour une raison quelconque, malgré l'ordre d'évacuation obligatoire", a déclaré Colleen Roberts, responsable de l'information publique de la ville.

Trump s'informe

Donald Trump s'est entretenu avec les représentants des autorités locales, a annoncé vendredi la Maison Blanche. Le président se rendra sur le terrain la semaine prochaine, lorsqu'il sera certain "que sa présence ne perturbera pas les secours et le retour à la vie normale".

Après avoir traversé les Caroline, Florence devrait se diriger samedi soir vers le Nord et atteindre la semaine prochaine les Appalaches, où des glissements de terrain sont à craindre, selon les autorités.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS