Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Saoudien Alrajhi (Toyota) a brisé l'hégémonie des Mini sur le Dakar en remportant la 8e étape auto à Iquique, devant l'Argentin Terranova et le Qatari Nasser Al-Attiyah, le leader au général.

Le pilote saoudien, l'un des "Bleus" du Dakar, qu'il dispute pour la première fois, a devancé "Orly" Terranova de 1'12 et Al-Attiyah de 2'36, le dauphin au classement général, le Sud-Africain Giniel de Villiers, sur Toyota également, finissant lui au pied du podium. Avec cette victoire il conforte encore sa 3e place au général, avec 28 minutes d'avance sur la Mini du Polonais Holowczyc. Stéphane Peterhansel, toujours 8e au général, a terminé 7e de l'étape du jour, disputée sur 806 km dont 510 km chronométrés. Lundi les autos profiteront de leur première et dernière journée de repos sur le Dakar, avant l'arrivée samedi à Buenos Aires.

Le Portugais Paulo Gonçalves sur Honda a lui remporté la 7e étape moto entre Iquique au Chili et Uyuni en Bolivie, en s'imposant pour 14 secondes devant le tenant du titre espagnol Marc Coma (KTM), qui reprend près de 6 minutes au leader du classement général, son compatriote Joan Barreda, de chez Honda. Le troisième sur le podium du jour, à l'issue de cette étape de 717 km dont 321 km chronométrés, est le bizuth autrichien Matthias Walkner, vainqueur sur sa KTM de la 3e étape du rallye, qui termine à seulement 30 secondes de Gonçalves. Au général, Joan Barreda ne devance plus Coma que de six minutes, alors que son coéquipier "Speedy Gonçalves" s'est rapproché à la 3e place à quelque 11 minutes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS