Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Manifestation de pro-kurdes à Diyarbakir, où se trouvent la plupart des chaînes suspendues (archives).

KEYSTONE/AP/EMRE TAZEGUL

(sda-ats)

Les autorités turques ont suspendu la diffusion satellitaire de dix chaînes pro-kurdes en invoquant l'état d'urgence en vigueur depuis le putsch avorté de juillet. Un responsable local dans le sud-est à majorité kurde du pays l'a indiqué jeudi.

Selon lui, les dix stations de télévision, parmi lesquelles figure une chaîne pour enfants, ont été suspendues mercredi soir du bouquet satellitaire TURKSAT qui les diffusait.

La plupart des ces chaînes sont basées à Diyarbakir, dans le sud-est du pays. La diffusion de deux radios a également été suspendue, selon la même source.

L'état d'urgence a été imposé pour trois mois en Turquie après la tentative de coup d'Etat du 15 juillet imputée par Ankara à la confrérie de l'ex-prédicateur Fethullah Gülen installé aux Etats-Unis.

Le Conseil national de sécurité turc, dirigé par le président Recep Tayyip Erdogan, a recommandé mercredi soir la reconduction de l'état d'urgence à l'expiration des trois mois initialement prévus.

Selon les autorités turques, quelque 32'000 personnes ont été arrêtées dans le cadre des vastes purges visant des partisans présumés de M. Gülen depuis la mi-juillet.

En même temps, des purges ont également visé les milieux soupçonnés de liens avec les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, considéré par Ankara comme une "organisation terroriste"). Une trentaine de maires ont été limogés dans le sud-est du pays à majorité kurde et plus de 11'000 enseignants ont été suspendus.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS