Toute l'actu en bref

La villa Aigue-Marine à Prangins (VD) regorgeait d'oeuvres formant la collection de Molly de Balkany. Leur vente aux enchères qui s'est tenue samedi a rencontré un énorme succès. Ici, une vue du salon prise la veille de la vente.

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

La quasi-totalité des lots de la collection Molly de Balkany mis aux enchères samedi à Prangins (VD) ont été vendus. Le résultat global des ventes est de 5,45 millions de francs, soit trois fois et demi l'estimation basse.

"Ce résultat dépasse de loin nos attentes. Parmi les 549 lots présentés au catalogue, 99% ont trouvé preneur pour un résultat total de plus de 5,45 millions", s'est réjoui Bernard Piguet, directeur et commissaire-priseur de Piguet Hôtel des ventes, cité dans un communiqué dimanche.

Sous une tente installée dans le jardin de la Villa Aigue-Marine à Prangins, les collectionneurs et amateurs d'art s'étaient donné rendez-vous ou étaient représentés pour tenter d'acquérir le mobilier d'époque Empire, les pièces d'orfèvrerie, les objets d'art ou encore les tableaux de Molly de Balkany (1928-2015). Première femme promoteur immobilier de France, elle avait rassemblé des pièces allant du 16e au 20e siècles.

En direct

Les personnes intéressées ont notamment utilisé le téléphone ou Internet pour miser en direct depuis l'étranger. D'autres étaient sur place. Parmi les moments marquants de cette vente, l'adjudication d'une oeuvre de l'entourage de Peter Paul Rubens et Jan I Brueghel "Le banquet d'Achéloos".

Le combat entre deux enchérisseurs a ainsi duré près de dix minutes. Estimée entre 40'000 et 60'000 francs, l'oeuvre a finalement été acquise pour 873'800 francs par un collectionneur domicilié en Suisse misant par téléphone, précise le communiqué.

Cette vente d'envergure in situ était la troisième organisée en Suisse par la maison Piguet après celles des châteaux de Gingins (2013) et de Hauteville (2015).

ATS

 Toute l'actu en bref