Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La propriétaire de chiens qui a été grièvement blessée mercredi par ses deux bouledogues à Wil (SG) est hors de danger. Elle n'a toutefois pas encore pu être interrogée sur les circonstances de l'attaque. Le Ministère public st-gallois a ouvert une enquête.

Agée de 42 ans, la victime a été mordue sur l'ensemble du corps, mais pas à la tête, a précisé jeudi à l'ats Imelda Anghern. La présidente de la commission d'élevage du Continental Bulldog Club Suisse, qui connaît la malheureuse, s'est renseignée sur son état de santé auprès du mari de la blessée.

La victime est une détentrice de chiens expérimentée. Elle a suivi tous les cours de dressage nécessaires, estime Mme Anghern. Ses deux chiens - un Continental Bulldog et un Old English Bulldog - ne sont en outre pas issus de races dites dangereuses.

Le drame est survenu sur un chemin pédestre. La police a dû abattre les deux animaux pour libérer la femme des crocs de ses chiens. Les corps des bouledogues sont en cours d'analyse, indique un porte-parole de la police st-galloise. Les circonstances de l'attaque restent peu claires.

ATS