Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseil administratif de la Ville de Genève veut vendre les actions que possède la municipalité dans la société 022 Télégenève SA. Si le Conseil municipal donne son aval pour cette transaction, l'exécutif compte en obtenir au minimum 55 millions de francs.

Télégenève SA a été fondée en 1986 sous l'impulsion de la Ville pour mettre en place un réseau câblé de télévision pour l'ensemble des habitants, a rappelé jeudi le maire Pierre Maudet. Cette mission de service public est désormais remplie avec 82'900 foyers connectés, estime le conseil administratif.

D'autre part, la Ville se trouve dans une position inconfortable avec un pied dans le réseau câblé par le biais de Télégenève SA et l'autre dans la fibre optique. En effet, la Ville est propriétaire à hauteur de 30% des Services industriels de Genève qui développent la fibre en partenariat avec Swisscom. Un choix s'imposait.

Le Conseil administratif veut entamer des négociations avec plusieurs partenaires, dont upc cablecom, l'actionnaire minoritaire de Télégenève SA.

Collégialité rompue

Cette décision de l'exécutif a poussé le magistrat d'"Ensemble à Gauche" Rémy Pagani à rompre la collégialité. "Je tiens à me distancer de cette volonté politique", a indiqué jeudi Rémy Pagani. Il craint que cette vente ne mette en péril une centaine d'emplois.

Le Conseil administratif a fait le choix de brader cette entreprise dans une politique aventureuse de délocalisation, précise-t-il. Ces propos ont suscité la colère de son collègue Pierre Maudet qui déplore ces déclarations intempestives, irresponsables et irrespectueuses, en particulier envers les employés de Télégenève SA qui n'étaient pas encore au courant.

Le spectre d'une délocalisation est ridicule, affirme la conseillère administrative socialiste Sandrine Salerno, car les clients sont à Genève.

Le Conseil municipal pourrait se prononcer lors de sa prochaine séance des 8 et 9 mai.

ATS