La Banque cantonale de Zurich (ZKB) est parvenue à trouver un terrain d'entente avec le Ministère américain de la justice (DoJ) dans l'épineux dossier concernant sa clientèle aux Etats-Unis.

Le règlement de ce conflit coûtera la somme de 98,5 millions de dollars (pratiquement autant en francs), indique l'établissement cantonal dans la nuit de lundi à mardi.

"Nous sommes soulagés d'avoir, au bout de sept ans, pu mettre un terme à l'enquête par un dialogue objectif avec les autorités américaines", souligne le président du conseil de banque Jörg Müller-Ganz, cité dans le communiqué. Deux collaborateurs, dont un jouit désormais de sa retraite, doivent encore clore les procédures les concernant depuis leur mise en examen en 2012.

La banque assure que ces pénalités demeureront sans impact notable sur ses performances en 2018, ni sur sa stabilité financière ou encore sur les gains qu'elle prévoit de redistribuer au canton et aux communes.

Les activités transfrontalières ont été graduellement adaptées depuis le scandale en 2009 pour respecter désormais une politique "rigoureusement conforme sur le plan fiscal", concentrée par ailleurs sur des marchés principalement européens.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.