Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Avec le rachat de Metro Mix, Lafargeholcim renforce sa présence dans une région très dynamique aux Etats-Unis (archives).

KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

Le géant des matériaux de construction Lafargeholcim a racheté l'américain Metro Mix, décrit comme étant l'un des principaux fournisseurs de béton prêt-à-l'emploi dans la région de Denver.

Le montant de l'opération n'a pas été dévoilé, mais le groupe franco-suisse a précisé que l'entreprise américaine avait réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires de 30 millions de dollars.

"Les activités de Metro Mix sont très complémentaires de notre présence actuelle et nous permettront de gagner une plus grande part de marché dans une zone en croissance, avec des synergies commerciales et opérationnelles immédiates", a indiqué le directeur général de Lafargeholcim, Jan Jenisch, cité dans un communiqué.

Plusieurs acquisitions en 2018

Metro Mix, qui compte 50 salariés, exploite deux centrales à béton prêt-à-l'emploi. L'agglomération de Denver (centre des Etats-Unis), où opère la société, est décrite comme une région "où la demande de matériaux de construction devrait rester forte, portée par de grands projets de construction".

Début juillet, Lafargeholcim avait acquis le texan Tarrant Concrete et en février le britannique Kendall Group.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS