Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le cimentier LafargeHolcim cède pour 750 millions de francs d'actifs en Inde à la société Birla Corporation Limited. Le montant de la vente doit permettre de continuer à réduire l'endettement du groupe.

Dans le cadre de la fusion entre Lafarge et Holcim, il a été convenu avec la Commission de la concurrence indienne (CCI), de céder un ensemble d'actifs, qui comprend la cimenterie de Sonadih et la station de broyage de Jojobera, dans l'est de l'Inde. Ces deux sites représentent une capacité annuelle de production de ciment de 5,15 millions de tonnes, a indiqué lundi LafargeHolcim.

La transaction avec Birla Corporation Limited est soumise à l'autorisation de la CCI. L'Inde est un marché important pour LafargeHolcim qui y dispose d'une capacité de production d'environ 68 millions de tonnes de ciment, précise le groupe franco-suisse basé à Zurich.

ATS