Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le cimentier LafargeHolcim a racheté la part de 50% détenue par le groupe Anglo American dans leur coentreprise britannique Lafarge Tarmac. La transaction s'élève à 992 millions de livres, soit 1,48 milliard de francs.

L'opération s'inscrit dans le cadre du processus de désinvestissement requis par la Commission européenne pour approuver la fusion qui a permis la création de LafargeHolcim, a indiqué vendredi le groupe dans un communiqué.

Cette étape est nécessaire pour permettre la cession de Lafarge Tarmac à la firme irlandaise CRH, conformément à l'accord qui porte sur le rachat d'un certain nombre d'actifs en Europe, au Canada, au Brésil et aux Philippines pour 6,5 milliards d'euros.

La cession de ces actifs devrait être bouclée à la fin du mois, à l'exception des Philippines dont la cession devrait être achevée d'ici à la fin du 3e trimestre 2015, précise le numéro un mondial du ciment né de la fusion du st-gallois Holcim et du français Lafarge.

LafargeHolcim a officiellement commencé son activité mercredi, au lendemain de la première journée de négoce des nouveaux titres LafargeHolcim. L'action du cimentier est cotée à la Bourse suisse ainsi que sur Euronext, à Paris. La multinationale compte quelque 115'000 salariés dans 90 pays.

ATS