Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cette fois, Lara Gut n'a pas réussi à rebondir en super-G à Lake Louise. La Tessinoise a dû se contenter dimanche d'une décevante 7e place, très loin de la phénoménale Lindsey Vonn.

En 2013 et 2014, Lara Gut avait remporté ce super-G après deux prestations mitigées en descente. Cette année, après deux nouvelles descentes moyennes (6e et 8e rangs), la skieuse de Comano espérait donc à nouveau boucler son week-end par une victoire. C'est raté, et assez largement.

En abusant du dérapage, un problème récurrent chez elle, Lara Gut a perdu beaucoup trop temps dans la partie la plus technique de ce super-G. Le podium lui a échappé pour 0''42 et la victoire pour... 1''77.

A sa décharge, il était impossible de rivaliser pour la victoire avec Lindsey Vonn. Si l'on ajoute ses succès en descente des deux jours précédents, l'Américaine en est désormais à 18 succès sur sa piste adorée de Lake Louise, à 70 en tout en Coupe du monde.

Dimanche, la reine de la vitesse a largué sa dauphine autrichienne, l'étonnante Tamara Tippler, à 1''32. Un gouffre qui montre encore une fois que Lindsey Vonn ne skie pas dans la même catégorie que les autres dans l'Alberta.

Avec ses trois victoires de suite, la skieuse de Vail a aussi parfaitement répondu à sa compatriote Mikaela Shiffrin, elle aussi étincelante le week-end dernier en slalom à Aspen. La cadette des deux Américaines a d'ailleurs disputé dimanche sa première épreuve de vitesse en Coupe du monde, se classant à une encourageante 15e place.

Autant dire que le match Vonn - Shiffrin pour le globe du classement général est parfaitement lancé, avec Lara Gut dans le rôle d'arbitre. Avant de revenir en Europe, la Tessinoise occupe le 3e rang du général avec 42 points de retard sur Vonn, et 38 sur Shiffrin.

Dauphine de Lindsey Vonn samedi en descente, Fabienne Suter n'est pas parvenue à enchaîner dimanche en super-G. Trop hésitante, la Schwytzoise a échoué au 20e rang. C'est une déception pour la skieuse de Sattel, qui aurait pu faire beaucoup mieux au vu de ce qu'elle avait montré samedi. Le bilan de son week-end reste néanmoins positif avec son podium, son premier en Coupe du monde depuis janvier 2013.

Dès le week-end prochain, la Coupe du monde dames revient en Europe, et plus précisément à Are. Un géant et un slalom sont programmés dans la station suédoise.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS