Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Il faudra renommer un jour Lake Louise par Lake Lindsey. Dimanche en super-G, Lindsey Vonn a triomphé pour la 14e fois sur la piste canadienne.
Vainqueur vendredi et samedi en descente devant Stacey Cook, l'Américaine s'est également imposée dimanche devant une compatriote, Julia Mancuso, qui a bien tenu le choc en ne concédant "que" 43 centièmes. Le podium a été complété par l'Autrichienne Anna Fenninger.
Comme l'an dernier, Lindsey Vonn a ainsi réussi le triplé dans la station des Rocheuses. Une domination outrancière qui ravivera les regrets de ceux qui auraient voulu la voir défier les messieurs sur cette piste. Son nouveau "one woman show" va toutefois encourager son sponsor principal et la Fédération canadienne à organiser une exhibition l'an prochain, la Fédération internationale (FIS) s'étant opposée à sa participation à une épreuve de Coupe du monde masculine.
En attendant de pouvoir peut-être se mesurer aux messieurs, Lindsey Vonn peut s'attaquer aux légendes du ski alpin. Le temps d'un week-end dans l'Alberta, elle est passée à 56 victoires en Coupe du monde, dépassant dans les annales Hermann Maier (54 succès) et Vreni Schneider (55). Il ne lui reste plus que six courses à gagner pour égaler le record du circuit féminin, détenu par Annemarie Moser-Pröll (62). Seul Ingemar Stenmark (86) devrait résister à l'ogresse de Vail, qui a dit vouloir poursuivre sa carrière jusqu'en 2015 au moins.
Côté suisse, Lara Gut a redressé la barre lors d'un super-G tracé par Daniele Petrini, l'entraîneur de l'équipe de Suisse en vitesse. Particulièrement défavorisée par les conditions météorologiques vendredi et samedi, la Tessinoise s'est classée au 6e rang. Son poing serré dans l'aire d'arrivée a bien résumé sa satisfaction d'avoir pu enfin exploiter tout son potentiel.
Dominique Gisin a aussi bouclé la tournée nord-américaine sur une bonne note avec sa 7e place, tout comme Fabienne Suter (10e). A l'instar de Lara Gut, l'Obwaldienne et la Schwytzoise aborderont en confiance la prochaine étape de la Coupe du monde, dès vendredi sur "leur" piste de St-Moritz (super-combiné, super-G et géant).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS