Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kourou - Deux satellites de télécommunications pour les opérateurs égyptien Nilesat et panafricain RascomStar-QAF ont été placés mercredi avec succès sur une orbite de transfert géostationnaire par une fusée Ariane 5, selon Arianespace. Ariane a décollé du centre spatial de Kourou en Guyane française à 17h59 locales (22h59 suisses).
Le compte à rebours avait été suspendu brièvement sept minutes avant le début de la fenêtre de tir, selon l'AFP. La fusée a décollé dans un ciel bleu et une luminosité parfaite, laissant derrière elle une trainée de feu et de fumée blanche.
Il s'agit du troisième décollage de l'année d'une fusée Ariane 5, après deux lancements en mai et juin, qui eux avaient été reportés à plusieurs reprises.
Les deux satellites Nilesat-201 et Rascom-QAF1R, qui doivent être placés en orbite géostationnaire, doivent améliorer la desserte en communications du Moyen-Orient et de l'Afrique, et notamment desservir des dizaines de milliers de villages africains.
Le satellite Nilesat-201 fournira dès septembre des services de télévision à haut débit sur l'Afrique du Nord, le Moyen-Orient et le Golfe, selon Arianespace, qui commercialise et procède aux tirs de la fusée européenne.
Le satellite Rascom-QAF1R, d'une masse au lancement de 3 tonnes, et séparé 32 minutes et 51 secondes après le décollage, fournira des services de télécommunications dans les zones africaines rurales, des liaisons interurbaines et internationales, des services de télévision et d'accès internet, précise Arianespace. Vingt-huit pays africains se sont déjà engagés à louer ses services, selon Arianespace.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS