Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Chine a lancé samedi dans l'espace deux nouveaux satellites dans le cadre de son programme de développement du système de navigation Beidou, a annoncé l'agence officielle Chine nouvelle. Ce système est destiné à concurrencer le GPS américain.

La fusée qui a placé les satellites sur orbite a été lancée à partir du centre de lancement de satellites Xichang dans la province du Sichuan (sud-ouest) à 20h29 (14h29 heure suisse), a précisé l'agence.

Ces satellites sont les 18e et 19e lancés par la Chine dans le cadre de son programme de développement du système de navigation Beidou (compas). Leur lancement porte à trois le nombre de satellites lancés en 2015 dans le cadre de ce programme. Le système Beidou est actuellement déjà opérationnel dans la région Asie Pacifique, mais il est prévu qu'il couvre le monde entier d'ici 2020.

Plusieurs pays d'Asie

"Le succès du lancement constitue un nouveau pas important en avant vers un système de navigation avec une couverture mondiale", s'est félicité le centre de lancement cité par l'agence.

Le sytème Beidou, dont la mise en service a été annoncée en 2012, a rejoint ainsi le GPS américain, le russe GLONASS et le futur Galileo européen. Il est déjà utilisé dans plusieurs pays asiatiques dont le Laos, le Pakistan et la Thaïlande. Dans le domaine civil, il est utilisé notamment dans des domaines comme la navigation, les transports et les prévisions météorologiques.

ATS