Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Langnau a réussi un départ tonitruant en demi-finales des play-off de LNA. A l'occasion du premier match de la série, les Emmentalois ont corrigé 10-2 Langenthal.

De son côté, Red Ice Martigny s'est incliné 1-2 après prolongation à domicile face à Olten.

Le détonateur du match atypique de l'Ilfis a été la charge scandaleuse de Daniel Carbis sur Kim Lindemann. L'attaquant de Langenthal a écrasé la tête de l'Emmentalois contre la bande après 1'37'' de jeu. Le verdict du duo arbitral était sans appel avec une exclusion pour le match qui entraînera une suspension automatique pour la rencontre de mardi et sans doute pour plusieurs matches.

Les Tigers n'ont pas laissé passer leur chance. Ils ont profité de cette première supériorité numérique pour ouvrir le score par Anton Gustafsson (3e). 51'' plus tard, le Suédois à licence suisse, fils de l'entraîneur de Langnau, Bengt-Ake, doublait la mise à 5 contre 3. Le train était lancé. Langenthal a bien réduit le score par Kämpf mais ce ne fut qu'un feu de paille. Les deux équipes ont regagné le vestiaire à la première sirène sur le score de 5-2 !

Dans ce match où les mauvais coups ont plu, la première ligne de Langnau s'est particulièrement mise en évidence. Gustafsson a marqué cinq buts et réalisé un assist. Christopher DiDomenico a, lui, scoré à une reprise et réalisé cinq assists.

Au Forum devant près de 3000 spectateurs, Red Ice a longtemps cru pouvoir s'imposer après l'ouverture du score par Arnaud Montandon (13e/à 5 contre 4). Olten est revenu par Schneuwly à la 52e. Le même Schneuwly a marqué le but de la victoire après 4'13'' de prolongation.

Le deuxième match aura lieu mardi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS