Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dès cette rentrée, l'allemand sera introduit en 3e primaire dans tous les cantons romands. L'anglais suivra en 2013. Les enseignants s'en alarment: des moyens supplémentaires doivent être alloués ou les attentes revues à la baisse, sous peine d'"échec programmé".

Le concept des langues tel que le conçoit le Plan d'études romand (PER) suscite un "gros malaise" dans le corps enseignant, a expliqué mardi Georges Pasquier, président du Syndicat des enseignants romands (SER), lors d'une conférence de presse à Lausanne. "On va dans le mur", a-t-il averti.

"Le seul moyen efficace pour apprendre une langue, c'est l'immersion. Prétendre qu'on va apprendre l'anglais et l'allemand aux élèves de la scolarité obligatoire relève du mensonge", poursuit le président du SER.

"Les ambitions du PER sont bonnes et nous les partageons", souligne M. Pasquier. Mais elles ne sont simplement pas réalistes dans les conditions actuelles. "Pour y arriver, il faudrait des enseignants bilingues, des petits effectifs et au moins une période de chaque langue par jour", détaille M. Pasquier. La grille scolaire s'en trouverait complètement déséquilibrée.

Pouvoir communiquer

"On peut développer les compétences de communication des élèves dans les langues étrangères dès le plus jeune âge. Mais il est vain de croire qu'on peut sortir de l'école obligatoire en maîtrisant une langue par la seule magie des cours", développe M. Pasquier.

Problème: encourager l'expression et la communication est incompatible avec la sanction des fautes. L'enseignement se concentre donc sur l'acquisition de vocabulaire et de règles de grammaire, plus faciles à évaluer.

Le syndicat appelle la Conférence romande de l'instruction publique (CIIP) à organiser des Etats généraux. Tout doit être remis sur la table pour rendre le concept d'enseignement des langues "réaliste et efficace", quitte à "sortir du politiquement correct".

Parmi les pistes évoquées par le SER figurent la généralisation des échanges linguistiques avant la fin de la scolarité obligatoire ou la sensibilisation dès l'école enfantine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS