Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lindt & Sprüngli a remporté une nouvelle victoire dans le conflit des lapins en chocolat. Confirmant le verdict du Tribunal de commerce de Vienne interdisant à Hauswirth de vendre des lapins dans un emballage doré, la Cour suprême a rejeté le recours de la firme autrichienne.

Conséquence du rejet du recours, Hauswirth doit cesser avec effet immédiat le production et la distribution de ses lapins en chocolat sur l'ensemble du territoire de l'Union européenne, a annoncé vendredi le chocolatier établi à Kilchberg (ZH).

Pour mémoire, la "guerre des lapins dorés" remonte à l'an 2000. Lindt & Sprüngli avait porté plainte, estimant que le produit de Hauswirth, emballé dans de l'aluminium doré et portant une clochette avec un ruban rouge, pouvait être confondu avec ses lapins d'or.

Lindt & Sprüngli vend ses lapins en or depuis 1953. Ils sont fabriqués en Allemagne. L'entreprise zurichoise est aussi en procès en Allemagne contre son concurrent Riegelein qui produit également de tels lapins.

ATS