Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La construction d'un deuxième tunnel autoroutier au Gothard déclenche l'enthousiasme des Suisses. Selon un sondage diffusé dimanche par le "SonntagsBlick", 70,8% des personnes interrogées sont favorables au forage d'un deuxième tube pour assainir l'ancien ouvrage.

Les sondés sont en revanche 21,5% à s'opposer à cette solution et 7,7 à être indécis. L'enquête a été menée par l'institut Opinionplus entre le 4 et le 14 juillet. Mille personnes de Suisse alémanique et de Suisse romande ont répondu sur Internet. La marge d'erreur est de plus ou moins 3,2%.

La construction d'une deuxième galerie, estimée à 2,8 milliards de francs, est soutenue par le Conseil fédéral et la majorité du Parlement fédéral afin de pouvoir assainir le tunnel existant construit en 1980. Le nouveau tube doit être réalisé en sept ans dès 2020. Ensuite, l'ancien tunnel doit être fermé et assaini. A partir de 2030, les deux galeries seront exploitées chacune sur une voie.

Le PS, les Verts et les Vert'libéraux, ainsi que plus de 50 organisations locales et régionales, ont lancé un référendum contre le projet. La votation aura lieu après les élections législatives fédérales d'octobre. Si le scrutin devait se tenir demain, même les électeurs de gauche accepteraient le projet, 51% d'entre eux affirmant qu'ils diraient "oui" ou "probablement oui", selon le sondage d'Opinionplus.

Après 1994 (initiative sur la protection des Alpes) et 2004 (contre-projet à l'initiative Avanti), le souverain se prononcera pour la troisième fois sur un deuxième tunnel à travers le Gothard. Jusqu'ici, le "non" l'a toujours emporté.

ATS