Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Laura Hrebec a fêté sa 2e victoire au marathon de Lausanne, après 2012, en battant son record personnel en 2h40'28''.

Elle a manqué de 28 secondes les minima pour les Championnats d'Europe de Berlin l'été prochain mais se réjouissait de sa bonne performance, sur un tracé balayé par le vent.

Constamment calée dans la foulée de son "lièvre", le Fribourgeois Stéphane Demierre, la Valaisanne a signé le 7e chrono "scratch" de cette 25e édition. Autrement, seuls six hommes sur les quelque 1400 participants ont couru plus vite qu'elle, dont le trio éthiopien victorieux. Fikru Dadi s'est imposé en 2h22'58, devant ses compatriotes Tsegaye Molla (2h26'07) et Masha Feleke (2h31'35).

Le fait que Dadi soit resté à près de dix minutes de son record personnel fixé à 2h13' souligne en creux la qualité de la performance de Laura Hrebec. Frôler les minima européens par une matinée aussi venteuse, fraîche et par moments pluvieuse démontre qu'elle peut "facilement" grappiller deux à trois minutes dans de bonnes conditions. "J'essaierai peut-être encore de courir à Zurich (en avril prochain, ndlr). J'aime bien m'aligner pas trop loin de chez moi", relève cette mère de deux jeunes enfants en bas âge, qui doit jongler entre obligations professionnelles - elle enseigne à 90 % à Montreux -, ses tâches de mère et son entraînement.

"Très seule"

"Au 30e km, je me suis retrouvée très seule avec mon lièvre, face à de longues lignes droites. J'ai alors un peu perdu espoir (de pouvoir passer sous 2h40'), et j'ai finalement été toute surprise de me voir à nouveau dans le coup vers le 38e", a dit la Chablaisienne, nullement déconfite malgré son échec à décrocher les minima. "Cette journée reste 'super' à double titre, parce que j'ai gagné, mais aussi parce que j'ai amélioré mon record", a-t-elle observé. Son ancienne meilleure marque, 2h41'36'', datait de l'édition 2012.

La jeune quadragénaire compte également à son palmarès des succès au marathon de Genève, aux 20 km de Lausanne, au semi-marathon de Lausanne (à deux reprises) et une 3e place cette année à Morat - Fribourg. Elle est la "reine du bitume" en Suisse romande, aux côtés de Maude Mathys (qui elle peut viser 2h30' sur marathon).

La course des 10 km a débouché sur une performance de classe mondiale avec les 31'15 de l'Ethiopienne de Genève Helen Bekele. L'épouse de Tesfaye Eticha - septuple gagnant du Lausanne marathon - a pulvérisé de 1'13 le record du parcours de Zenebech Tola. Le Kényan Bernard Matheka a gagné chez les hommes (29'24), devant Sullivan Brunet du Stade Genève (29'37), le champion de Suisse du 10'000 m.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS